À propos

Nouvelles

 Conférences graphiques

68, année argentique
Un style, une époque
imagemenu
PHOTO GRAPHIS ’68
Réalisé par Walter Herdeg, à Zurich, Amstutz & Herdeg, Graphis Press, 1968
1 VOLUME, FORMAT 24 x 30 CM 

Le groupe de presse Graphis a toujours multiplié ses « départements », éditant, au gré des intérêts du public et de ses demandes, des numéros consacrés aux différents domaines du graphisme : posters, brochures, illustration, packaging, logos, etc., et bien sûr, last but not least : la photographie.

Ce numéro de l’année 1968 nous offre de saisissants clichés des swinging sixties (v. pleine page ci-dessus, créditée : David Tree). Les techniques de la photographie étaient alors à l’apogée de leurs développements. En la matière, on n’a rien inventé depuis de plus important que la photographie numérique, en définitive. Les qualités autorisées par les optiques, les films et les boîtiers de l’époque, les astuces, trucages et effets spéciaux, les tendances de mises en scène, et surtout : la liberté de création… Les photographes de l’époque s’en donnaient à cœur joie.

Les reporters volaient d’aéroports en aéroports. On commençait à voir des amateurs se balader dans les rues avec leurs appareils en bandoulière. Le photographe, en tant que professionnel de la mode ou de la publicité, devint (sans doute grâce à quelques films de fiction comme La Dolce Vita ou Blow Up) une sorte de personnage mythique, un héros moderne qui attira les vocations. La profession devint pléthorique et ne connut la crise qu’au tournant des années 2000, sous l’effet conjugué du surnombre et du virage technologique.