À propos

Conférences graphiques

 Nouvelles

Conférences
La page de l’Antiquité à l’ère du numérique
imagemenu
« LA PAGE DE L’ANTIQUITÉ À L’ÈRE DU NUMÉRIQUE. HISTOIRE, USAGES, ESTHÉTIQUES » PAR LE Pr. ANTHONY GRAFTON
La Chaire du Louvre avec Anthony Grafton, cycle de conférences et ouvrage, juin 2012
www.louvre.fr/conferences-et-colloques

Photos ci-dessus, en haut : © F. Cirou, PhotoAlto, portrait du Pr. Anthony Grafton : © Princeton University, D.R. (all rights reserved).

Après une première conférences le lundi 11 juin 2012 à l’Auditorium du Louvre, Le Professeur Anthony Grafton nous promet trois beaux sujets d’ici la fin du mois :

« La page en mutation : métamorphoses et significations », le 14 juin à 19h00

« La page illustrée : Hartmann Schedel et le contexte humaniste », le 18 juin à 19h00

« Labyrinthes et Minotaures : la page savante », le 25 juin à 19h00

Le Pr. Grafton, de l’université de Princeton, met à profit une immense érudition pour présenter au public le plus large – du professionnel de l’édition à l’amateur d’art – une histoire de la transmission des savoirs. Le cadre de « la page » est vite dépassé, on découvre plus largement les évolutions de la lecture à travers les époques, les différents rapports au texte, intimes ou sociaux, l’effort de mémoire, etc.

Dans la première conférence (« La page et son lecteur ») le Pr. Grafton s’est montré nostalgique du rapport physique du lecteur avec le livre imprimé. À l’appui de ses démonstrations, il eut recours à d’étonnants graphiques scientifiques et des statistiques analysants la superficialité de l’attention du lecteur d’un texte sur un écran : distrait par les infinies possibilités offertes par la technologie, l’esprit butine et croise les informations sans s’y investir comme il le fait sur la simple feuille de papier d’un livre. Mais loin de nous démoraliser, le Pr. Grafton nous distrait et nous passionne tout à la fois, à travers mille détails historiques, des plus insolites aux plus subtils (on se souviendra qu’il est l’auteur d’un livre entièrement consacré à « La note de bas de page » ! publié aux Belles Lettres).

Et pour ceux qui ne pourraient assister aux conférences du Pr. Grafton, notons la publication de son livre : « La page de l’Antiquité à l’ère du numérique. Histoire, usages, esthétiques. », La Chaire du Louvre, en coédition avec Hazan, 2012, broché, 250 pages, ISBN 978-2-75410-835-1.