À propos

Conférences graphiques

 Nouvelles

Vu
Une vie après les pompes funèbres ?
imagemenu
POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES
OGF, 31 rue de Cambrai, Paris XIXe
© REPRODUCTION INTERDITE

Mon attention est attirée, lors d'un trajet en bus, par une enseigne peinte sur la vitrine de l'un de ces établissements auxquels on préfère avoir affaire le plus tard possible, de ceux qu'on trouve en face des mairies ou des hôpitaux. Celui-ci porte le nom fatidique : ROBLOT ! Sur la vitre, ce nom et une promesse commerciale sont exprimés dans cette célèbre police de caractère que nous devons à l'école du Bauhaus, avec ces dessins de lettres basés sur la géométrie. Je suis perplexe… Depuis mon ordinateur je vérifie sur leur site Internet. Et effectivement cette police de caractères est utilisée pour pas mal de leurs documentations. Amusant…

C'est vrai que si j'avais un nom comme POMPES FUNÈBRES ROBLOT, avec trois O et six panses, moi aussi j'aurais voulu de cette police qui les dessine si simplement, en cercles parfaits. Quelle évidence !

Maintenant, disons qu'il fallait une sacré dose de bonne humeur, une belle santé, de la foi ou les trois réunies à ceux qui l'ont choisie, cette police, pour ce type de prestations. Ou alors on ne leur a pas dit comment elle s'appelle. Quand même :-) Le Futura.