À propos

Conférences graphiques

 Nouvelles

Disparition
I.M. Douglas Engelbart, inventeur de la souris
imagemenu
« THE MOTHER OF ALL DEMOS » (LA MÈRE DE TOUTE LES DÉMOS)
Démonstration d’expérimentations technologiques, 9 décembre 1968, Fall Joint Computer Conference, Convention Center, San Francisco (USA)
VIDÉOS EN LIGNE

Il aurait, paraît-il, préféré appeler son invention une ‘punaise’ (bug) à cause de ce qu’on en voyait à l’écran : une petite tâche grise mouvante. Mais le mot bug désignera finalement autre chose en informatique, et ce fut le terme ‘souris’ qui fut retenu pour désigner son control device révolutionnaire. Il s’en excuse presque dans cette démonstration : « – Je ne sais pas pourquoi on l’appelle souris, parfois je m’en excuse, ça a commencé comme ça, et on n’y a rien changé. » Le nom qu’il déposa dans son brevet (ci-dessus) est, il est vrai, moins marketing : X-Y Position Indicator for a Display System.

Douglas Engelbart, décédé le 2 juillet 2013, fut un génial ingénieur à l’origine d’évolutions fondamentales dans le domaine de l’informatique. Il travaillait à l’époque où un ordinateur avait la taille d’une pièce d’habitation et ne pouvait être utilisé que par un seul opérateur. Il ouvrit la voie à nos PC modernes. On le crédite de l’hypertexte, de la métaphore du bureau, de la visioconférence, de l’édition de texte et du courrier électronique. Rien moins ! Le 9 décembre 1968 un parterre d’un millier des principaux acteurs du domaine informatique d’alors assista, médusé, à ce qui fut surnommé ensuite « la mère de toutes les démonstrations ». On voit dans l’extrait ci-dessous sa présentation de la toute première souris :

Son brevet ne lui rapporta rien puisqu’il est tombé dans le domaine public en 1987, à l’époque où l’usage de la souris commença seulement à se généraliser. Dans cet autre extrait, Douglas Engelbart s’interroge : « – Si dans votre bureau, vous, en tant que travailleur intellectuel, disposiez d’un ordinateur accessible appuyé par sur un système qui vivrait pour vous toute la journée et serait instantanément responsable (lapsus : rire) répondant à chacune de vos actions... Quelle valeur pourriez-vous en tirer ? »

Quelqu’un veut répondre à la question de Mr. Engelbart du point de vue d’un travailleur intellectuel des domaines de la communication ? Ou simple quidam. Tout le monde peut dire quelque chose d’intéressant. Mais imaginez-vous travailleur intellectuel des domaines de la communication ou simple quidam en 1968... La réalité d’aujourd’hui répond à la fiction d’hier. Notons que le titre de la conférence était : « Un centre de recherche pour l’augmentation de l’intellect humain ». Tout ça semble aussi irréel qu’une mise en scène à la Star Trek ou autre séquence de téléscripteur de science-fiction. Finalement un moment d’Histoire aussi étonnant et émouvant rétrospectivement qu’il le fut sur le moment.

Lien : voir la version intégrale de « la mère de toutes les démonstrations »